Sommaire

  • Démolition par bouteur : l'efficacité par la force
  • Différents types de lame pour le bouteur
  • Bouteur : démolition de bâtiments en maçonnerie
  • Options et conseils d'entretien d'un bouteur

La démolition mécanique grâce au bouteur ou bulldozer : une technique particulièrement efficace.

Une démolition peut se faire, selon les cas :

Démolition par bouteur : l'efficacité par la force

Les bouteurs, appellation officielle du bulldozer, sont des tracteurs équipés d'une lame orientable.

Cette lame sert notamment à pousser les matériaux pour ébranler leurs fondements et les faire tomber.

La puissance du bouteur est dépendante de celle du tracteur : elle est comprise entre 25 et 500 Chevaux.

Ces tracteurs peuvent être équipés :

  • d'une chenille,
  • de pneus.

Différents types de lame pour le bouteur

La lame du bouteur est portée par deux bras articulés pouvant être relevés ou descendus :

  • position basse : raclage et arasement,
  • position intermédiaire : démolition par poussée,
  • position haute : transport des matériaux.

Voici quels différents types de lame on trouve :

  • lame profilée,
  • lame inclinable par pivotement,
  • longueur proportionnelle à la largeur du tracteur (entre1,80 et 6 m),
  • lame orientable dans le sens de la marche du tracteur.

Bouteur : démolition de bâtiments en maçonnerie

Voici un tableau récapitulatif des avantages et inconvénients du bouteur :

BOUTEUR

Avantages Inconvénients
  • Utilisation idéale pour les bâtiments en maçonnerie (parpaing, briques, etc.).
  • Permet de charger les matières dans une benne (gravats, etc.)
  • Limité aux bâtiments de faible hauteur (moins de trois mètres).

Options et conseils d'entretien d'un bouteur

Certains appareils sont équipés de différentes options :

  • entretien préventif,
  • commandes améliorées,
  • cabine hexagonale,
  • lame semi-U,
  • lame en U.

La plupart des appareils sont équipés de dispositifs de graissage : il est recommandé de se reporter aux recommandations des fabricants.

La durée de vie des outils dépend de :

  • la dureté des travaux,
  • la fréquence des travaux,
  • de l'abrasivité du matériau.