Sommaire

  • Déblaiement : la fin du chantier de démolition
  • Après le déblaiement : stockage des gravats
  • La loi et le déblaiement : des règles à respecter

Le déblaiement est le nettoyage fin de chantier.

À la fin d'un chantier de démolition, il faut procéder :

Déblaiement : la fin du chantier de démolition

Le déblaiement de fin de chantier, l'ultime évacuation des gravats et déchets issus de la démolition.

La démolition entraîne de nombreux déchets : gravats, déchets dangereux...

Pour les professionnels de la démolition, il faut nettoyer ce chantier et procéder aux derniers déblaiements en évacuant les gravats et déchets restants.

Les premiers travaux à effectuer après une démolition sont :

  • l'évacuation et l'enlèvement de déchets,
  • leur tri,
  • leur recyclage ou décontamination quand c'est nécessaire.

Lorsqu'il s'agit de gravats, le recyclage peut être réalisé sur place et l'enlèvement et le tri sont simplifiés.

Après le déblaiement : stockage des gravats

Les déchets sont ensuite chargés :

Plusieurs techniques possibles pour charger les bennes :

  • à l'aide d'engin de chantier : pelle de démolition,
  • manuellement : avec des pelles, brouettes, etc.,
  • avec un aspirateur à gravats.

La loi et le déblaiement : des règles à respecter

Il n'est pas possible de transporter des déchets sans une autorisation préalable de la préfecture de votre département :

  • une fois délivrée, cette déclaration est valable 5 ans,
  • elle peut être réclamée par la gendarmerie lors d'un contrôle routier.

Depuis le 1er juillet 2002, une échéance a été mise en place, stipulant que : « seuls les déchets qui n'auront pu être valorisés dans des conditions économiques acceptables pourront être mis en décharge ».

Depuis 2007, une loi a été votée visant à gérer au mieux la pollution des sites :

  • amiante,
  • plomb, etc.

Un travail de décontamination est parfois nécessaire lorsque les matériaux issus de la démolition sont contaminés.