Sommaire

  • Déconstruction : à la pointe du progrès
  • Choisir une méthode de déconstruction : les critères
  • Les différentes méthodes de déconstruction

La déconstruction consiste à démolir une partie ou l'ensemble d'un ouvrage.

Désormais, on parle davantage de déconstruction plutôt que de démolition, la déconstruction comprenant le tri sélectif des matériaux.

Déconstruction : à la pointe du progrès

Les entreprises de déconstruction se sont adaptées aux nouvelles exigences en matière de respect de la planète.

La déconstruction inclut désormais :

  • la partie démolition proprement dite.
  • la partie tri sélectif,
  • l'enlèvement des gravats et leur recyclage :
    • décontamination,
    • désamiantage,
    • déplombage.

Les entreprises de déconstruction sont constamment à la recherche de nouveaux procédés pour répondre à des objectifs liés à :

  • l'environnement,
  • l'économie,
  • la sécurité.

Choisir une méthode de déconstruction : les critères

La déconstruction peut s'entreprendre différemment selon certains critères :

  • localisation de l'ouvrage à démolir :
    • est-il à l'intérieur, à l'extérieur ?
    • est-il sur un site protégé ?
  • hauteur de l'ouvrage à démolir,
  • forme de l'ouvrage à démolir,
  • matériaux de l'ouvrage :
    • béton,
    • béton armé,
    • ouvrage métallique, etc.
  • présence ou non d'armature,
  • environnement :
    • contraintes au niveau du respect du bruit,
    • contraintes au niveau de la poussière,
    • contraintes au niveau de la vibration.

Les différentes méthodes de déconstruction

Une fois ces critères pris en compte, le maître d'œuvre peut choisir entre différentes méthodes :