Démolition cheminée

Écrit par les experts Ooreka

Différents types d'ouvrages peuvent être démolis : mur, cloison, toiture, cheminée, etc.

La démolition d'une cheminée classique doit se faire par étapes pendant lesquelles on alterne plusieurs méthodes de démolition.

Pour une cheminée d'usine, ce ne sont pas les mêmes techniques de démolition.

Démolition de cheminée : première étape

Voici quelles sont les différentes étapes à suivre :

  • dégagez l'avaloir à l'aide d'un marteau et d'un burin, uniquement sur l'un des côtés de la cheminée : attention, l'utilisation d'une masse entraînerait des chocs et des vibrations trop importants et risquerait de provoquer la chute du conduit.
  • enlevez les débris au fur et à mesure de votre avancée,
  • vous devez alors vous poser la question du soutènement pour lequel il existe deux cas de figure.

DÉMOLITION CHEMINÉE : SELON LE TYPE DE POSE

Type de pose cheminée Actions
Démolition d'une cheminée posée au sol
  • Aucune des briques que vous venez de retirer n'était « imbriquée » dans le mur :
    • il vous faut alors soutenir toute la cheminée, notamment à l'étage,
    • pour cela, utilisez des étais métalliques qui ne doivent pas soutenir directement les lambourdes de cheminées.
    • placez des planches de coffrage ou d'échafaudage entre :
      • l'étai et la lambourde,
      • le sol et l'étai.
Démolition d'une cheminée imbriquée dans le mur de soutènement Si vous constatez que les briques sont à moitié imbriquées dans le mur derrière la cheminée, vous pouvez passer à l'étage directement.

Démolition d'une cheminée classique : deuxième étape

Continuez par le haut et démontez à l'aide d'un burin et d'un marteau quelques morceaux :

  • vous pouvez vous débarrasser des gravats au fur et à mesure en vous servant du conduit encore utilisable comme d'une goulotte à gravats,
  • pour le raccord du toit, il est souvent préférable de faire intervenir un professionnel, ceci afin d'éviter les fuites très gênantes.

Si vous comptez conservez une partie du conduit (dans un grenier par exemple) afin de le tuber, il convient de le maintenir à l'aide :

  • d'une chaise métallique faite sur mesure et fixée dans le mur de soutènement,
  • d'équerres métalliques renforcées,
  • de bastaings soutenus par des étais.

Cas de démolition cheminée d'usine : professionnels

On peut être contraint de démolir une cheminée d'usine à cause :

  • d'une évolution de réglementation,
  • de contraintes environnementales,
  • de vétusté,
  • de l'arrêt de la production.

Il existe plusieurs méthodes de démolition pour en venir à bout :

DÉMOLITION CHEMINÉE D'USINE : LES TECHNIQUES

Type de cheminée Méthode à privilégier
Cheminée de faible hauteur
  • Par sapement, méthode très efficace : réalisation d'une saignée à la base de la cheminée.
  • Fixation de câbles :
    • un en hauteur,
    • un au niveau de la saignée.
  • Traction à l'aide d'un bouteur.
Cheminée hauteur faible ou importante en milieu protégé (autre usine, autre cheminée, site sensible, etc.)
  • Méthode du sapement : déconstruction progressive du haut vers le bas avec garde-corps pour limiter la chute de gravats (entre 2 et 5 mètres par jour selon conditions climatiques).
  • Démolition à l'explosif dans le cas d'une cheminée isolée quelque soit sa hauteur. Dans ce cas il convient de :
    • garantir la stabilité provisoire pendant la durée des travaux de préparation,
    • prévoir les travaux de forage et minage,
    • prévoir la chronologie d'amorçage des charges,
    • prévoir les protections contre les projections,
    • prévoir l'aménagement de la zone d'impact afin de diminuer les vibrations,
    • prévoir le périmètre de sécurité au moment du tir.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !