Sommaire

  • Démolition d'un mur porteur : assurez votre sécurité
  • Les bons gestes pour la démolition d'un mur porteur
  • Démolition mur porteur : les règles à respecter

Démolition mur : comment démolir un mur porteur ?

Nous pouvons tous, un jour ou l'autre, avoir à démolir un ouvrage : démolition d'un mur, d'une cloison, de la toiture ou d'une cheminée, etc.

Démolition d'un mur porteur : assurez votre sécurité

La démolition d'un mur porteur exige le respect des consignes de sécurité.

La première des exigences consiste à étayer l'ensemble de la voûte pour éviter un écroulement.

La démolition se fera par la méthode de découpage à l'aide :

  • d'une grosse meuleuse,
  • d'une tronçonneuse,
  • d'une scie à béton.

Puis, il sera possible d'utiliser une massette pour pratiquer de plus grosses ouvertures.

Les bons gestes pour la démolition d'un mur porteur

Démolir un mur porteur exige de respecter les consignes de base, au risque de voir la maison s'écrouler.

Ainsi, il est important de suivre les étapes suivantes :

  • déshabillez le mur de son parement,
  • étayez horizontalement les ouvertures des étages (au-dessus du mur à démolir) pour éviter l'écroulement de la voûte,
  • étayez le mur porteur :
    • pratiquez une ouverture verticale d'une trentaine de centimètres,
    • l'étaiement se fait entre le sol et le plafond en répartissant la charge des étais.
  • insérez dans cette saignée :
    • une poutre de béton,
    • une poutrelle métallique.

Recommencez l'opération de saignée et de mise en place d'une poutrelle puis :

  • démolissez le mur entre ces deux poutrelles,
  • consolidez le plafond grâce à une troisième poutrelle, qui liera les deux premières (poutre IPN, HEA etc.),
  • laissez sécher.

Démolition mur porteur : les règles à respecter

Certaines ouvertures sont proscrites, alors que d'autres seront à réaliser avec la plus grande prudence :

DÉMOLITION MUR : LES RÈGLES

Interdiction formelle Règles et conseils
  • Ne jamais démolir un mur porteur à partir de son angle.
  • Ne jamais pratiquer de saignées à moins de 20 cm de son angle.
  • Ne jamais creuser de saignées :
    • sur toute la hauteur d'un mur,
    • en diagonale,
    • au-dessus des portes.
  • Les saignées doivent être :
    • limitées à 1,2 mètre de haut à partir du sol,
    • séparées les unes des autres par 1,5 mètre minimum.
  • Respectez un minimum de 80 cm entre le plafond et le haut de l'ouverture.